Nicolas_M bibou1324 5 octobre 2018 15:22

Vous oubliez la notion la plus importante : celle de la tribu.


Regardez les médias : un tsunami en Indonésie faisant plus de 1500 morts n’émeut pas grand monde en France. Quelques bonnes mères de foyer vont faire un don à une association en se disant que c’est terrible puis oublieront l’affaire aussitôt. Un attentat dans la rue voisine faisant 2 blessés légers va au contraire choquer à vie ces mêmes personnes et on va en parler 2 semaines aux infos.

En fait, le sort des étrangers, la majorité s’en fiche. Etranger ne veut pas forcément dire pays différent, ça peut vouloir dire classe sociale différente, couleur de peau différente, religion différente, espèce animale différente. Bref ceux qui n’appartiennent pas à la tribu.

Chacun a ses propres cercles, ayant plus ou moins d’importance. Pour beaucoup la famille est le cercle le plus important, suivi des amis, de la nation, des collègues ... chacun donne la priorité qu’il souhaite à ces cercles. 

C’est la même chose pour les animaux. Certains sont prêt à tuer pour défendre leur chien, d’autres intègrent tous les mammifères dans leur cercle et vont taguer des boucheries, d’autres les voient comme des étrangers dont la vie ou la souffrance n’a aucune importance.

Le comportement à adopter vis à vis des animaux défini pour la société (la loi) devrait être en toute logique la moyenne des mentalités, un compromis pour choquer le moins de personnes et en contenter un maximum. La mentalité moyenne évoluant au fil du temps et des sociétés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe