Attila Attila 6 octobre 2018 13:28

@astus
C’est le sentiment de supériorité morale qui conduit à des actions violentes contre ceux qui ne partagent pas leurs convictions. Dès le départ, les actions violentes sont programmées par ce sentiment de supériorité morale.
Alors, on peut prétendre que ces actions violentes ne sont commises que par un petit groupe d’extrémistes, il n’empêche que le sentiment de supériorité morale est partagé par tous : le sentiment de supériorité morale est le terreau sur lequel va croître l’extrémisme.

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe