Fergus Fergus 16 octobre 2018 09:34

Bonjour, Armelle

Au risque de vous surprendre, je suis globalement d’accord avec votre analyse du caractère des Français. Avec le constat que le relatif confort de la grande majorité de nos compatriotes émousse leur combativité. Avec cet autre constat navrant : à défaut de pouvoir s’en prendre aux puissants, trop souvent l’on tape sur plus précaire que soi en dénonçant des mesures d’« assistanat » dont on ne bénéficie pas soi-même. J’avais rédigé un article sur ce thème il y a quelques années. Notre échange m’amène à penser qu’il serait intéressant d’en écrire un autre sur ce thème.

En attendant, au cas où vous ne l’auriez pas lu auparavant, je vous mets en lien un autre article (de 2013) qui éclaire la différence de perception de la société qui sépare les décennies passées de notre époque : 1953 vs 2013 : paradoxe des conditions de vie. Malgré des progrès évidents en termes de conditions de vie entre ces deux périodes, le climat social s’est à l’évidence dégradé pour différentes raisons, et ne manque pas de susciter la déprime en alimentant du même coup un cercle vicieux potentiellement délétère.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe