Fergus Fergus 16 octobre 2018 13:08

@ Aristide

Je ne confonds rien du tout, et surtout pas les petits patrons de PME ou de TPE avec les pédégés des grosses boîtes !

Et lorsque je parle de salaires, c’est bien de cela qu’il est question. Expliquez-moi à cet égard comment les patrons des grandes boîtes réussissaient à faire tourner leur entreprise et à vivre dans une grande aisance lorsque les écarts de salaire n’étaient que de 1 à 40 alors que maintenant ils sont plutôt de 1 à 200 ou 1 à 300 ? Et cela alors que l’on n’avait pas encore inventé les primes de résultat exorbitantes, les stock-options, les « golden hello » et les parachutes dorés, bref tous moyens de se goberger sans limites ! 

Et vous me faites carrément rire lorsque vous prétendez que limiter les salaires des grand patrons aurait un impact sur la hiérarchie intermédiaire. Ce serait peut-être vrai pour quelques rares cadres supérieurs membres des comités de direction, mais certainement pas en-dessous, la courbe des salaires ayant une forme exponentielle, ce que vous ne pouvez ignorer !

Pour ce qui est des autres sources de revenus, c’est le problème de la fiscalité, pas celui de l’équité en entreprise ! Et je suis partisan d’une réforme drastique des droits de succession visant à alourdir fortement tout ce qui ne constitue pas un outil de travail, la part successorale de cet outil de travail étant soumise à une taxation différée lorsqu’elle cédée ultérieurement à un tiers, en proportion du montant de ladite cession.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe