Fergus Fergus 16 octobre 2018 11:52

@ Armelle

« nous verrions nos programmes politiques construits et articulés autour d’un axe prometteur que serait par exemple l’écologie et le respect de notre environnement »

Vous pointez là une question essentielle. Il n’y aura pas d’alternative au libéralisme, tel qu’il domine la planète, autre qu’une économie de marché régulée et soumise aux impératifs de sauvegarde de l’environnement. Cela va devenir une question vitale, et à cet égard je ne suis pas mécontent de la forte percée des Verts de Bavière.

Personnellement, je soutiens la France Insoumise avec laquelle je suis en accord sur la majorité des points. Mais ce mouvement ne pourra réellement progresser que s’il intègre encore plus les questions écologiques dans son approche sociétale.

« la chasse aux riches, la traque aux gens qui réussissent, sans doute par jalousie »

Personnellement, je n’ai rien contre les « riches » qui le sont devenus grâce à leur travail ou grâce à des prises de risque financières en entreprise. Mais je ne supporte pas les dérives consistant à se gaver toujours plus (les salaires du grand patronat sont devenus exorbitants) en n’accordant que des miettes aux employés. Je ne supporte pas non plus le système de transmission qui fait la part à des héritiers sans mérite et induit l’émergence de nouvelles dynasties. Tout cela doit être revu.

Enfin, pour ce qui est de 68, je ne partage pas votre avis, même si je reconnais que la génération dorée qui en est issue a été chanceuse. Mais elle a fait également avancer la société sur de nombreux points. Et les retraités d’aujourd’hui sont bien souvent un soutien indispensable à leurs enfants et petits-enfants. Ajoutez à cela que si les jeunes travailleurs se montraient plus solidaires entre eux au lieu de céder aux sirènes individualistes de la doxa libérale, sans doute ne connaîtraient-ils pas la précarité qu’ils subissent !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe