Bertrand Loubard 17 octobre 2018 09:42
@Pierre Régnier
Merci pour votre commentaire. Je vais approfondir le texte dont vous me proposez la lecture. Je crois que j’aimerais pouvoir en discuter ....mais il me faudra quelques temps de réflexion. Toujours est-il que j’ai l’impression que « la violence des uns » (en quelques sortes, comme leur liberté) « devrait s’arrêter là où commence celle des autres » !. C’est un peu le même principe que celui de la spirale du silence ... on devrait dire les spirales...comme celles des escaliers du château de Chambord (dues à Léonard de Vinci ?), celles du puits de Saint Patrice d’Orvieto, celles de l’ADN ou encore du Yin et Yang .... Bien à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe