William 26 octobre 2018 10:12
Il y a pour toute grande cause des « mystiques » et des « opportunistes ».
L’écologie et la sauvegarde de la planète en sont un exemple, et il est évident que le green washing est exploité, comme le montre l’article, A LA FOIS par l’état avec la ponction fiscale (les taxes sur les carburants ont remplacé la gabelle sur le sel de l’ancien régime) et par les affairistes (producteurs, constructeurs, distributeurs) .
Il y a très évidemment une connivence entre eux, incluant les média qui relaient désormais systématiquement le message officiel, que ce soit sur la sécurité routière, la vaccination, la pollution, la mondialisation libérale ...un peu comme jadis la « lettre épiscopale » était lue dans chaque église.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe