Jonas Jonas 8 novembre 2018 22:47

Quelle haine et quelle violence, on dirait du Hitler ou du Voltaire dans le texte !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe