Aristide Aristide 6 novembre 2018 11:23

Sur le QI en baisse vous écrivez : « C’est à se demander si l’intelligence humaine n’est pas elle même impactée, comme déjà prétendent certains, brandissant des tests de QI préoccupant. Une étude Norvégienne, constatant le phénomène au niveau mondial la met clairement en rapport avec la qualité de l’environnement  !  »

Dans le coeur de l’article, les auteurs avouent leur ignorance : « Même si nos résultats soutiennent l’affirmation selon laquelle les principaux facteurs des effets Flynn sont environnementaux et varient entre les familles, nous ne sommes pas en mesure d’identifier la structure causale des effets environnementaux sous-jacents »


En gros une conclusion qui n’est suivi d’aucune analyse sur la causalité. Les auteurs affirme sans qu’aucune causalité soit établie, c’est tout de même assez ... discutable de conclure sans qu’aucune étude ne corrobore les conclusions.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe