Christian Deschamps Saint Rata de l’himalaya 16 novembre 2018 13:56
La Chine décrète l’islam comme « maladie mentale » et « virus » à éradiquer

La chine a déclaré que la religion islamique est une maladie mentale, et que tous ses adeptes doivent être soignés et internés dans des asiles psychiatriques.

La radio du parti communiste chinois, PPC, qualifie les musulmans de personnes infectés d’une maladie idéologique et d’extrémisme religieux. Une idéologie que le média officiel parlant au nom du Parti au pouvoir qualifie de violente, en précisant que ses adeptes doivent subir un traitement tels des malades dans un asile psychiatrique.

« Les membres du public qui ont été choisis pour la rééducation ont été infectées par une maladie idéologique. Ils sont infectés par l’extrémisme religieux et une idéologie terroriste violente et doivent donc subir un traitement dans un hôpital comme des patients. Cette idéologie religieuse extrémiste est un médicament empoisonné qui trompe le peuple. Si nous n’éradiquons pas l’extrémisme religieux à la racine, les incidents terroristes violents se multiplieront et se répandront partout comme une tumeur maligne incurable » a déclaré la radio du PCC.

La radio qui parle au nom du pouvoir dans le pays à également expliquer que cette « pathologie mentale » est à soigner, même si les « musulmans » n’ont commis aucun acte de violence, le risque pèserait toujours sur le public et « ce virus » les a déjà infectés, d’où la nécessité d’une rééducation.

« Bien qu’un certain nombre de personnes ont été endoctrinées par cette idéologie extrémiste n’ont pas commis de crimes, elles sont déjà infectées par la maladie. Il y a toujours un risque de voir la maladie se manifester à n’importe quel moment, ce qui pourrait blesser gravement le public. C’est pourquoi ils doivent être rééduquer dans des hôpitaux à temps afin de traiter et nettoyer le virus de leur cerveau et de les ramener à leur état normal » ajoute la radio du Parti Communiste Chinois.

Durant cet été, la chine avait interdit le jeûne durant le mois de ramadan à ses citoyens, et avait même lancé des poursuites judiciaires contre les musulmans qui avaient transgressé cette loi.

 mode déconnage ON.... !!!

Brave chinois

et pas fainéant en plus,z’on du boulot sur ce coup la.

revoilà le bon temps des asiles psy .. smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe