Désintox Désintox 14 novembre 2018 22:00

@Fergus
Bonsoir,

Je ne trouve pas que le tissu territorial soit pauvre en transports collectifs. Par contre, lorsque l’habitat n’est pas assez dense, il ne peut plus être couvert par les transports collectifs, car cela coûte beaucoup trop cher.

En maintenant longtemps un prix des carburants trop bas, les pouvoirs publics ont orienté un aménagement du territoire autour de la voiture.

Maintenant, l’épuisement du pétrole bon marché et le réchauffement climatique imposent le renchérissement du carburant et beaucoup de gens se retrouvent pris au piège.

En plus, les carburants bon marché ont encouragé l’évolution vers de grosses voitures. Prenons les Renault, par exemple. Dans les années 70, l’entrée de gamme était la R4, tandis que le haut de gamme était la R16. Aujourd’hui, l’entrée de gamme est la Clio. Or, cette dernière pèse 1100 kg, alors que la R16 pesait une tonne. L’entrée de gamme actuelle est donc aussi lourde que le haut de gamme des années 70.

Si l’état avait imposé une forte progression du prix des carburants, les constructeurs auraient suivi. À la fin des années 80, Renault avait présenté un prototype nommé Vesta qui consommait moins de trois litres au 100 km. Les technologies étaient prêtes, mais le projet est resté sans suite. La Vesta ne pesait que 725 kg. À la place, nous avons aujourd’hui des Renault Captur de 1300 kg.

C’est cela qu’on paye aujourd’hui. J’espère que le gouvernement ne cédera pas aux beaufs et maintiendra une politique de carburants chers.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe