William 26 novembre 2018 11:05

Il est à craindre que le gouvernement s’enferre sur cette question de taxes, ils font un principe de ne pas reculer. Alors ils se dispersent sur un « accompagnement » des mauvaises contraintes qu’ils imposent, l’histoire des chaudières à fioul s’ajoute à la taxe sur les carburants ou encore à la CSG sur les retraites. Mais au dessus d’un seuil, aucun accompagnement n’est attribué, et il vous faut financer à la fois les mauvaises mesures et les accompagnements.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe