lisca lisca 30 novembre 2018 12:28

Signera ? Signera pas ? Si l’info est étouffée, comme c’est un peu le cas dans la presse, oui. Si elle est prise au sérieux par les forces vives du pays, non. Cette signature représente un danger majeur, les clés de notre oppression. C’est pourquoi je me permets de lancer ce petit cri modeste à notre étrange président :

Monsieur, vous avez une main qui n’est qu’à vous. Rien ni personne ne peut vous empêcher de la garder dans votre poche, quand on vous tend à signer un « pacte » scélérat, qui n’est, comme vous nous l’avez fait savoir, qu’un traité dissimulé, contraignant pour notre pays, bénéfique à nos adversaires.
Et si le monsieur Macron, qui me fait penser, sous certains aspects, à Yves Saint-Laurent sans le coup de crayon, est enfoncé trop loin dans la compromission pour entendre la France, cet article s’adresse aux Français et traduit le cri désolé de la mouette engluée dans la marée noire : empêchez-le ! Sauve qui peut !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe