lloreen 3 décembre 2018 07:26

Il existe en France un conseil national de transition depuis le 18 juin 2015, crée par un collectif de français, qui est un outil juridique reconnu par le droit international et le seul organe LEGITIME du peuple français pour sortir de cette dictature instaurée depuis le coup d’état du 5 décembre 2016.

Cela fait depuis bien longtemps que la France n’est plus un état de droit, au plus tard depuis le vote par le parlement -un organe prévu pour contrôler l’exécutif... ! de l’approbation de la constitution européenne en application de l’article 49.3, un un camouflet sans précédent fait aux français, lesquels s’étaient prononcé à 55% CONTRE cette approbation PAR REFERENDUM le 29 mai 2005.

Face à un tel déni du droit, cela aurait été le moment où les français auraient dû descendre massivement dans la rue pour virer monsieur Sarkozy qui, en plus de contrecarrer le vote populaire vola l’or de la France...

http://www.wikistrike.com/article-comment-sarkozy-a-brade-l-or-de-la-france-89017295.html

Le 5 décembre 2016,le décret Valls mit fin à la séparation des pouvoirs, achevant du même coup la constitution selon les termes de l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, dans l’indifférence générale.

https://conseilnational.blogspot.com/2016/12/france-le-coup-detat-du-5-decembre-2016.html

La France n’ayant plus de constitution, aucune élection légitime ne pouvait donc se faire mais cet état de fait n’empêcha nullement les imposteurs en herbe d’organiser des élections avec le résultat que l’on sait : la nomination de l’associé-gérant des Rothschild, propriétaires de toutes les banques centrales du monde -à l’exception de trois... et créateurs de l’arnaque de la « dette », monsieur Macron dans le fauteuil républicain, instaurant un régime dictatorial en France.

Mais cette cascade d’outrages au peuple de France ne s’arrête encore pas là car l’imposteur décida tout simplement « de supprimer les droits de l’homme », IMPRESCRIPTIBLES et INALIENABLES, deux mots que son épouse, professeur de français, aurait bien fait de lui expliquer.

Suite à ces atteintes répétées contre les droits fondamentaux de l’homme, les français ont donc fini par descendre dans la rue.Il serait grand temps que les français s’allient maintenant à ceux qui ont crée cet organe pour instaurer une transition dans la sérénité conformément au programme élaboré par le conseil national de transition.Tout est là pour sortir la France de l’impasse et de la situation gravissime où elle se trouve.

https://www.conseilnational.fr/transition-programme/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe