captain beefheart 5 décembre 2018 11:03

@cevennevive
Bonjour Pierre,bonjour cevennevive.
Merci cevennevive de mettre sur le devant de la scène l’utilisation du mot « la planète ».C’est le terme utilisé par l’ennemi,rendez-vous bien compte.Le mot a pris son essor à l’époque du « greenwashing » des entreprises polluantes comme EDF,Total,etcau début des années 2000dans les pubs.,le mot vient du grec « planètès » et veut dire:vagebond,errant.On l’utilisait pour désigner les objets célestes qui sont moins visibles que la Lune et le Soleil,et qui se comportent différemment des étoiles dites « fixes » qui eux donnent l’impression de tourner autour de la Terre sans bouger entre eux,tandisque les nommés planètes se déplacent un peu tous les jours,Mercure,Venus,Mars,Jupiter et Saturne.(Urane,Neptune et Pluton ne sont pas visible à l’oeil nu et étaient inconnus des anciens.Le truc qui nous porte s’appelle « la Terre »,et c’est vieux comme le monde de voir :en bas la Terre ;en haut le Ciel.Si vous appelez notre belle Terre « planète »,c’est comme si vous parlez de votre mère comme« une femme »,et je trouve ça écoeurant.
Finalement c’est un mot qui marque son utilisateur.

Bien à vous et merci de votre article et commentaires.

Même dans l’hypothèse invraisemblable de transport interplanétaire le terme ne peut pas s’appliquer,car il n’identifiera « la Terre » et les historiens intergalactiques se gratteront derrière l’oreille pour être dans le doute sur quel objet céleste le coller.(Ce paragraphe se veut humouristique.)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe