Taverne Taverne 4 décembre 2018 11:20

@Gabriel

Dans la réalité, le Droit est applicable. Quand une personne prise de colère (ussi légitime soit-elle) se laisse aller à la haine d’autres gens et les blesse ou les tue (ou les menace de mort), elle demeure responsable de ses actes devant la justice. La colère, oui, la haine et la violence physique non. Au juge d’évaluer s’il y a des circonstances atténuantes ou irresponsabilité mentale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe