lisca lisca 10 décembre 2018 05:23

Une précision importante, toute récente : Emmanuel Macron n’ira pas en personne signer le pacte, mais enverra un délégué, ce qui diminue la valeur de la signature.

C’est moins EM (considéré comme un exécutant) le problème, que l’ONU, l’UE, les grands organismes mondialistes.

A Marrakech, le Pacte signé sans la présence de Macron, Sputnik France

De nombreux pays de l’UE qui n’osaient pas dire non en juillet, osent le dire en décembre.

« L’Union européenne, profondément divisée sur la réponse à apporter à cette crise [du pacte des migrations], a parlé « d’une seule voix durant les négociations » [en juillet 2018], assurent les deux co-facilitateurs  » [de ce projet : un Mexicain et un Suisse]. (…) L’Autriche (...) a pris la parole au nom des Vingt-Sept alors que Vienne – qui préside l’Union européenne pour les six prochains mois – tente de renégocier toutes les règles du droit d’asile européen.  »

L’Europe se retire du Pacte des Migrations, de la revue Politico

C’est Louise Arbour, fille d’hôtelier, canadienne, mondialiste, magistrate au TPIY qui serait l’un des concepteurs de ce « pacte » diabolique, véritable entreprise de guerre contre le continent européen, et surtout la France.

Pacte Migratoire Faustien avec le Diable, par Noam Marianne

La Suisse et l’Autriche réelles (leurs peuples) ont fait pression sur les employés de bureau qui prétendent les représenter, toujours prêts à piocher dans les économies des travailleurs : ces deux pays ne signeront pas le pacte, finalement. Le Canada de Louise Arbour ne signera pas. Le Mexique, pays exportateur de drogues et de migrants, signera.

Bien noter que ce pacte a été approuvé un 14 juillet ! Il est impossible de le considérer valable, l’avis des Français ayant été complètement ignoré, et même moqué, puisqu’ils n’ont pas été informés, et même sciemment tenus à l’écart de ce véritable complot contre leurs intérêts vitaux.

Le 14 juillet 2018, l’ONU fait passer son pacte sur la migration, par Marie Bourreau, Le Monde


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe