sweach 12 décembre 2018 15:47

*Une dette financée, au final et de toutes manières, par l’ensemble des contribuables.*

Pas dutout

La dette n’a jamais était remboursé et ne le sera pas plus demain que hier.

Après nous avons 2 types de dette,

Une illégitime qui n’a rien financé dont le chiffre a grossi tout seul avec les intérêts. environ 1500 Milliard de vent.

Une dette légitime qui c’est substitué à l’impôt sur le travail pour le patronat. environ 500 Milliard en 10 ans et qui grossi de 50 Milliard par an depuis 2008

Cette seconde dette est plus problématique, non pas parce qu’on doit de l’argent à des banques (BCE FED) , mais parce que nous ne sommes plus financièrement à l’équilibre.

La BCE qui est dans les faits un créancier plus qu’une banque devient donneur d’ordre et c’est surtout cela qui nous appauvrie.

Les patrons ne participent plus à l’effort national, c’est donc la BCE qui se substitue aux patrons, mais la BCE exige de taxer le peuple, le peuple ne peut plus acheter les produits des patrons, qui veulent encore moins participer à l’effort national, la BCE se substitue encore plus, etc ....


Vous voyez la solution où on continue ce manège destructeur ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe