siatom siatom 19 décembre 2018 11:44

@Christian Labrune

Mais la bernique est libre bien que viscéralement attachée à son rocher et ne souhaite pas qu’on veuille l’en arracher. Elle s’en va d’elle même l’été effectuer sa transhumance pour aller plus près de l’eau car en bonne bretonne, elle apprécie guère la chaleur.

C’était l’instant bernicologie de ce fil.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe