Arogavox Arogavox 15 décembre 2018 15:26

Nota Bene :

 le paradoxe du mouvement des « gilets jaunes » c’est que bien qu’il soit composé d’un nombre de manifestants apparemment moindre que dans le cas des grosses mobilisations syndicales historiques, il aura certainement beaucoup plus alerté les ’importants’ de notre actuel système politico-médiatique !

  En partie, certes parce que des sondages on laissé entendre que, paradoxalement, cette proportion moindre de manifestants, a eu un soutien ’moral’ d’un pourcentage bien plus élevé de la population française ! ...

  

 Mais ce qui ce paradoxe révèle surtout, c’est donc le biais d’évaluation de la « volonté générale » introduit par une mobilisation de toute la population pour trancher (à la manière d’un référendum) une problématique que seule une fraction du peuple se sent prête à trancher.
 Avec la pondération, facultative pour chacun, de chacune des doléances envisagées, ne serait-il pas beaucoup plus naturel, plus facile, et plus honnête, de repérer immédiatement, à chaque instant où on le veut, quelles seront les doléances les mieux notées (pondérées) et celles qui mobilisent, sans aucun artifice extérieur, le plus grand pourcentage des curseurs citoyens ?! 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe