Arthur S François Pignon 24 décembre 2018 09:01

très juste, mais en plus, le projet est de légiférer sur la « liberté » d’accès aux réseaux sociaux qui ont montré leur efficacité dans la communication et la circulation d’informations dangereuses pour l’establishment.

Les deux prétextes développés par l’inénarrable Jean Quatremer dans 28’ vendredi dernier étaient :

 lutte contre le terrorisme (les « terroristes », c’est bien connu, utilisent twitter et facebook comme talky-walkies globalisé)

 lutte contre les « fake-news » et le complotisme, 

Sans doute Quatremer va-t-il proposer de réduire l’offre télévisuelle à TF1 et France2, avec obligation de regarder le JT, filtrer l’accès à internet pour interdire tous les sites non-gouvernementaux et interdire en kiosque le Monde Diplomatique


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe