lloreen 30 décembre 2018 21:41

@Emohtaryp

D’accord avec vous.
Il faut à présent éviter de tomber dans le piège tendu : combattre la violence du système qui, de larvée va s’accentuer , par la violence car c’est exactement ce dont ces escrocs ont besoin pour verrouiller et cadenasser en prétextant l’aspect sécuritaire qui n’est rien d’autre que la face désormais devenue visible, du totalitarisme.
Ces politiciens font le jeu de cette oligarchie depuis la présidence de Pompidou, l’ex-directeur de la banque Rothschild qui a dès 1973 permis la privatisation du contrôle de la monnaie et ses successeurs n’ont fait qu’accentuer le pillage des richesses du pays pour au final dépecer le pays de l’intérieur.
http://www.wikistrike.com/article-comment-sarkozy-a-brade-l-or-de-la-france-89017295.html

Comme le reconnaissait la commissaire Viviane Reding dans son discours :« Il n’y a plus de politiques intérieures nationales ».Mission réussie.
https://www.youtube.com/watch?v=EQZY05KA-bE

Les oligarques ont bien sûr anticipé le mouvement de révolte populaire qui a débuté en Grèce en créant leur milice privée disposant de moyens conséquents au détriment de l’armée régulière.

"La nouvelle milice paramilitaire privée européenne s’est mise en place dans le plus grand secret dont le but est de n’alerter sous aucun prétexte la population – Le citoyen européen d’ailleurs n’en connaît pas l’existence – laissant penser qu’il s’agit d’une police du pays concerné – détrompez-vous le nom a été inventé de l’innovation intellectuelle des Français (Europe gendarmerie force) à s’appelant aussi « Force de gendarmerie européenne » (FGE).

 

Sachez le cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra « régler » la situation. Son quartier général se tient à Vicence en Italie et comprend plus de 3000 hommes

 

EuroGendFor est à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets.

 

Les compétences de cette unité sont pratiquement illimitées. Elle doit, en coopération étroite avec les militaires européens, garantir la « sécurité en territoires de crise européens ». Et comme vous avez pu vous apercevoir elle consiste surtout à réprimer les rebellions les plus légitimes.

 

De plus en plus d’Etats membres de l’UE adhèrent à « EuroGendFor » dans le seul but de ne pas devoir utiliser leurs propres armées contre les citoyens du pays – en clair ils s’en lavent les mains du peuple. L’Espagne – la Grèce – l’Italie et même le Portugal y ont déjà malheureusement gouté – rappelez-vous ces ‘policiers’ équipés de casque bleu – oui ce sont eux – aujourd’hui il semblerait qu’il préfère le noir histoire de tromper un peu plus le peuple !!"

Source:http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/08/20/27859801.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe