njama njama 2 janvier 22:21

Si JP2 arrivait à nous libérer du catholicisme, de cette religion paulinienne, il avancerait,d’un grand pas pour l’Homme, d’un petit pour l’Univers, mais d’un bon pas vers le Christ.

Dire qu’il aurait gagné est trop prématuré, car il y a tout un « immense appareil » derrière lui, un « Sénat » (un « système ») qui lui opposerait sa propre résilience conservatrice pour que les choses restent en l’état.

Qu’il [JP2] libère déjà les prêtres de l’obligation du célibat en serait un autre de pas en avant... le célibat , qui depuis un millénaire emprisonne des âmes ne saurait trouver aucune justification dans les Écritures. Aucune !

En fait l’Église catholique est restée « coincée » ou « paralysée » dans ses déviances moyenâgeuses, ses superstitions.

Seule l’humilité pourrait la libérer de ses chaines, ou plutôt de la toile d’araignée qu’elle s’est tissée elle-même.

Presque deux millénaires, pas tout à fait, que cette fable de la Trinité nous emberlificote semant davantage la confusion entre croyants que l’unité. La Trinité source du schisme....

D’aucuns pourront trouver mon constat sévère, j’en suis conscient, je l’admets par anticipation, je l’assume en tant que réformiste de cette religion qui n’a plus grand chose de spirituel.

Je n’attends rien, pour moi, ni rien de l’Église catholique si obstinée elle reste dans ses vieux gonds grinçants et stérile, si elle n’est pas capable de faire un aggiornamento véridique et profond.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe