Gollum Gollum 3 janvier 17:34

@Christian Labrune

J’avoue que je connais mal Descartes donc je ne peux pas trop en causer.

Pour ce qui est de Freud celui-ci est dans un cadre matérialiste qui présuppose peu de variables en considération et son déterminisme est un mécanisme.

Le déterminisme de Spinoza ne me semble pas être un mécanisme. C’est le déterminisme du Tout, de la globalité. En ce sens il est à rebours du matérialisme du XIXème siècle et me semble étonnamment moderne.

Sur le relativisme de Spinoza vous me sortez l’exemple des cannibales qui ont bien raison de l’être. Mais c’est exactement ce que dit Spinoza. Je reprends une phrase que j’ai cité plus haut :  ainsi, l’insensé qui agit selon les passions est tout aussi « parfait » que le sage qui, lui, agit en conformité avec la raison.

C’est dire donc que l’insensé a raison d’être insensé. Comme votre cannibale a raison d’être cannibale. Du point de vue du cannibale manger d’autres congénères est admissible et même « bien ». Pour l’insensé se comporter comme un insensé est bien pour lui s’il n’en souffre pas et arrive à le légitimer vis à vis de lui-même.

C’est une façon de dire que chacun voit midi à sa porte. En bref, les valeurs nous appartiennent même si un certain consensus moralisant global tendrait à nous faire croire le contraire. En fait c’est par pur conformisme que l’on s’imagine que ces valeurs sont « extérieures » et existent en soi.

on sait très bien aujourd’hui que le devenir des systèmes complexes (et le cerveau humain en serait le meilleur exemple) ne peut pas être calculé et prédit

Cela ne prouve strictement rien quant au déterminisme global d’un système. On ne peut pas davantage prévoir la météo à long terme et pourtant personne n’oserait penser qu’il n’y a pas de déterminisme strict. Il en de même d’ailleurs des orbites planétaires à très long terme qui deviennent imprédictibles. Pour autant, là encore, personne ne douterait d’un déterminisme strict. 

Ce qui rend les choses imprédictibles c’est tout simplement la quasi infinité des paramètres à prendre en considération et cela est impossible pour un cerveau humain tout comme pour une machine issue de l’IA. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe