Gollum Gollum 3 janvier 18:31

@Christian Labrune

Vous mélangez plusieurs niveaux. L’insensé est aussi parfait que le sage en soi, c’est-à-dire par rapport au global, à Dieu donc puisque Spinoza utilise ce terme.

Maître Eckhart, un théologien dominicain était parvenu à la même conclusion que Spinoza : En Dieu la mouche a autant de valeur que l’homme (citation de mémoire mais le sens est celui-là). 

Mais par rapport à nous, effectivement, l’insensé est de moindre valeur que le sage, c’est bien évident. Spinoza ne dit pas autre chose.

Vous n’êtes pas arrivé à la Béatitude en lisant l’Éthique, qu’apparemment vous avez mal compris en effet.

Personnellement je n’ai pas eu besoin de Spinoza pour arriver à une relative quiétude qui n’est certes pas la béatitude. Elle n’est pas parfaite mais bien meilleure que celle de mes jeunes années. Je ne souffre quasi plus de rien et la mort ne me dérange en rien.

J’étais arrivé aux mêmes conclusions que Spinoza bien avant de l’avoir lu.
Notamment j’ai très tôt compris l’absence de libre-arbitre. À partir de là tout s’enchaîne. J’ai juste trouvé en lui un esprit frère. Comme une sorte de confirmation. C’est plutôt Nietzsche qui m’a appris des choses en vérité. Et bien d’autres..

Bon, assez bossé aujourd’hui, la suite demain éventuellement..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe