Extra Omnes Extra Omnes 9 janvier 22:47

il est entré dans les habitudes des politiques et des médias de dire « celles et ceux » « toutes et tous » comme si l’occultation du pronom féminin était un crime de lese féminisme. C’est très pénible a entendre mais cela devient une généralité a laquelle tout le monde s’habitue... hélas. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe