William 9 janvier 2019 00:01

Il est évident que le gouvernement est aux aboie et cherche d’une part à diviser la population, et d’autre part à créer des diversions. Comme a écrit SamAgora95 un peu plus haut, sur les ronds points, c’est de l’ISF dont il est question et non de la taxe d’habitation ; ce qui scandalise ce sont les très haut revenus de dix fois le SMIC -comme celui de madame Jouanno évoqué par Vélosolex surtout payés par l’état, ces comités Théodule dont le cout total est exorbitant et l’efficacité nulle ; les profits financiers gigantesques (il y a un Français dans le top4 des plus grandes fortunes), etc.
La presse suiviste reprend l’expression « 20% les plus riches », ce qui laisse entendre que 3000 euros ou 30 000 euros c’est du pareil au même, et il semble à lire certains commentaires ici ou là que cela fait mouche. Alors il est parfaitement normal qu’il y ait une progressivité de l’impôt, et il ne semble pas que quiconque se plaigne d’en payer (l’acceptation de l’impôt par ces catégories étonne les anglo-saxons), mais d’une part la « pente » de cette progressivité de l’IR est raide (on passe vite de 14 à 30%), et d’autre part ajouter des taxes spécifiques, c’est la double peine. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe