JL JL 11 janvier 14:43

La seule compensation des entreprises reste la trésorerie puisqu’au lieu de verser au salarié à la fin du mois la partie « impôt sur le revenu », elles le verseront à l’État entre quinze jours et trois mois plus tard (pour les petites entreprises). Mais attention à elles en cas de négligence, de bug, d’erreur logiciel, etc. : elles seront redevables à l’État. Quelles vont être les sanctions ? ’’

 

Négligences, bugs, mais aussi faillites.

 

 ’’le taux de recouvrement de l’impôt sur le revenu. Or, avec le système sortant, il était de plus de 95%, ... Un taux élevé signifie une démocratie apaisée, mature. ’’

 

 Ouais ! A d’autres ! L’évasion fiscale, ça ne grève pas le taux de recouvrement mais par contre ça bousille le rendement lequel est lui, plus bien faible qu’il ne devrait, et par conséquent beaucoup plus préoccupant que le taux de recouvrement.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe