Arthur S François Pignon 10 janvier 12:30

@Armand Griffard de la Sourdière

les yankees n’ont pas fait la même « erreur » que les anglophones canadiens qui ont accepté le bilinguisme, pas plus d’ailleurs que les hussards noirs de la 3ème république qui ont enterré l’alsacien, le breton, le provençal, le basque, etc... en interdisant leur emploi à l’école primaire sous peine de punition

les « dialectes » folkloriques par contre sont habilement instrumentalisés par les élus pour justifier une pseudo décentralisation qui n’est qu’une déconcentration de l’état

pour ce qui est de l’unité d’un « melting pot », la langue verniculaire est déterminante

Les Belges en savent quelque chose !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe