math 10 janvier 08:45

Il y a eu la police de Pétain, il y a la police de Macron..

Ces gens sont indécrotables, toujours prêts à taper sur le peuple pour obéir aux dictats du pouvoir corrompu...

Nous revoilà dans les années noires des collabos...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe