Christian Labrune Christian Labrune 11 janvier 12:53

J’espère vous avoir éclairé, apporté un complément important.

@Hamed
Ce tissu de phrases inintelligibles, même si elles sont répétées dans un premier message pour être encore recopiées dans un second, n’éclaire rien du tout. cela nous nous enfume.

Quand vous écrivez : « En clair le dépassement de son retard ne peut être que d’ordre historique et transcendantal dans la sphère même de l’évolution. » cela n’a aucune espèce de sens. Tout ce qui se passe dans le monde depuis qu’il est monde est bien évidemment « d’ordre historique » et s’inscrit dans « une évolution ». Par ailleurs, je ne vois vraiment pas ce que le « transcendantal », c’est-à-dire le rationnel, vient faire là : on peut bien dire, comme Hegel, qu’il y a une raison dans l’histoire, mais d’autres dont je suis feront prévaloir plutôt la question du hasard.

On ne peut même pas dire non plus que l’Algérie ait été « colonisée » par la France. En 1830, elle était déjà une colonie, un ensemble de vilayets aux frontières mal définies sous la dépendance d’un empire Ottoman déjà en pleine décrépitude. Et bien avant d’être un diverticule de l’empire turc elle avait été une riche province de l’Empire Romain. L’Algérie ne commence à devenir un pays souverain qu’à partir des accords d’Evian en 62.

Dès ce moment l’Algérie, certes, sous l’impulsion du FLN, devient le phare central de toutes les démocraties. Son commerce et son industrie explosent. La pauvreté que la France avait sciemment entretenue disparaît complètement. Il y a quelques dizaines d’années, sur le plan économique, l’Algérie et la Corée du Sud étaient dans des conditions économiques tout à fait comparables. Ce n’est plus du tout le cas : La Corée du Sud a préféré choisir la voie du capitalisme et s’est effondrée. J’explique en revanche l’exceptionnel décollage d’une Algérie désormais en pointe dans tous les domaines de la recherche et de l’innovation par le rôle extrêmement novateur que l’islam a pu y jouer, en particulier dès les années 90. Apparemment, ça continue et c’est très bien ainsi.

Quand la Corée du Sud, l’Europe, et surtout Israël, seront arrivés au terme de leur déclin déjà bien amorcé et retournés au Moyen-âge, il restera fort heureusement une Algérie qui sera devenue le centre de l’oumma et règnera sur le monde. Même les poules, alors, auront des dents.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe