Olivier 11 janvier 12:04

Vous nous dites « ce phénomène de la migration clandestine dont est victime l’Algérie prend des ampleurs de plus en plus inquiétantes. Comme le rappellera Hassan Kacemi, et en plus des réfugiés syriens, cette migration sauvage qui cible l’Algérie provient de pas moins de 28 autres pays africains avec tout ce que cela comporte comme risques majeurs sur la sécurité nationale. », ce qui est d’ailleurs légitime du point de vu algérien.


Mais en même temps vous fustigez les pays européens qui selon vous n’accueilleraient pas assez les immigrés algériens ! C’est le règne du deux poids et deux mesures.

Quand à votre critique du colonialisme 3 générations après l’indépendance elle est assez comique. Les pays européens n’ont pas à subir l’incapacité des pays africains à gérer leurs ressources (qu’ils possèdent d’ailleurs en abondance, et bien plus que les pays européens).


Quand les africains vont-ils devenir adultes ?.






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe