Spartacus Spartacus 11 janvier 23:43

@Professeur Chems Chitour

Les Gilets Jaunes sont des victimes de l’absence d’économie de marché. Avec 57% des revenus accaparés par l’état le secteur marchand souffre. 

Ca fait 60 ans que l’Algérie est indépendante. 60 ANS. Réveille toi avec tes excuses ridicules ! 
La quasi des pays asiatiques ces derniers 30 ans en adoptant l’économie de marché sont sortis de la misère endémique avec un point de départ inférieur au point de départ de l’Algérie.

L’Algérie souffre de son choix explicite du socialisme, un moyen pour centraliser tout le pouvoir ou des castes d’intelos comme toi en profitent pour en tirer des avantages financier ou intellectuels ou de pouvoir sur le compte de la population.

Faudrait peut être te poser des questions sur ta caste d’intello qui n’a jamais rien créé, qui n’a jamais investis dans rien, et qui passent à se disculper de leur coupable léthargie à pleurnicher sur des excuses absurdes d’un passé révolu.

Au lieu d’accuser les autres, accuse ta génération et toi incapable de te remettre en cause.

Ton exemple sur les femmes est caricatural et indécent Dans un pays ou les droits des femmes sont sujets à des conditions contrairement à ceux des hommes, oser exposer que c’est une normalité mérite des coups de pied au cul.

Et des élus qui se croient vendeurs de pomme ne sont en rien représentatifs de la France. Y’a que dans des pays socialistes à la con que l’état intervient sur le marché des pommes.
Dans les pays à économie de marché se sont les importateurs libres. 

Quand au diplômés qui partent c’est parce qu’ils ne se sentent pas bien dans leur pays ou de merde qu’ils partent. Inverser la réalité c’est encore une indécence.
Les Algériens diplômés voient en la France une porte de sortie de là ou ta génération les a englués. La France n’est pas responsable de vos choix de merde ni des conditions d’émancipation de ton pays.

C’est parce que ton pays est incapable d’offrir un espoir qu’ils partent et pas une seule autre raison.

Regarde donc ton pays.
Le rapport à l’économie, une faillite.
le rapport aux femmes, une faillite. 
Et les intellos que tu représentes, une faillite de pleurnichard irresponsables. Incapable d’affronter la réalité.

Pauvre gens. Encore un pays victime du socialisme. Tristesse


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe