Taverne Taverne 11 janvier 11:19

(En fait, je n’avais pas terminé)

J’observe que, au contraire, le Pouvoir a dévalorisé ces récompenses (ou compensations) utiles et nécessaires en déclarant qu’elles étaient « concédées » (ce qui est très désobligeant« . Des ministres ou députés y sont allés même de leur couplet culpabilisant (parlant d’argent qui va creuser la dette, qui pèsera sur les futures générations, etc. ). Déjà que certains bénéficiaires pourraient culpabiliser de savoir que l’argent sera ponctionné sur leurs concitoyens les plus fortunés, quelquefois leurs propres voisins ou membres de leur famille ( maintien de la taxe d’’habitation pour les »riches«  : ceux qui gagnent plus de 2500 euros par mois !)

Un député de LREM eut sur LCI ce lapsus révélateur »nous leur avons jeté des milliards« et ils ne sont pas encore contents : »jeté«  !

Ces apports financiers devraient au contraire être clairement présentés d’une façon valorisante, comme étant des sommes qui récompensant les efforts ou compensent des sacrifices.

Et non pas comme des sommes »concédées« , ou »jetées" en pâture. Elles sont accordées par esprit de justice et de récompense. Ceux qui en bénéficient n’ont pas à se voir reprocher une faute !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe