ticotico ticotico 11 janvier 13:03

@taverne

Désolé de persister, mais dans le logiciel macronien, le citoyen n’existe pas.

Il y a le dirigeant « de droit divin », puisque investi par les maîtres du monde et des sujets qui n’ont d’autre vocation que d’être assujettis (à des contraintes, à des taxes, à des obligations...).

Le contournement de la loi est au cœur de la démarche de Macron, quand on parvient au pouvoir par un « coup d’état marketing » on ne peut pas devenir honnête, on ne sait même pas ce qu’est le concept d’honnêteté.

Pour Manu et son gang, la seule remise en question « pensable » est celle du « storytelling ». Ces délinquants ne peuvent pas devenir des humains normaux, leur rapacité n’est pas négociable.

...et merci d’avoir rendu à Francis ce que j’avais attribué à Pierre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe