Taverne Taverne 11 janvier 19:08

@L’enfoiré

Bonsoir Guy.

En ce moment je relis l’oeuvre de Shakespeare. Je viens de finir Othello d’où je tire ceci :

Iago : (…) « Il dépend de nous-mêmes d’être d’une façon ou d’une autre. Notre corps est notre jardin, et notre volonté en est le jardinier. (“Tis in ourselves that we are thus or thus. Our bodies are our gardens to the which our wills are gardeners.”) Nous avons la raison pour refroidir la passion furieuse. (…) L’amour n’est qu’une débauche du sang et une concession de la volonté. »

Iago est le méchant et le malhonnête de la pièce mais il a raison, sauf à la fin de la tirade sur l’amour qui est contestable.

On est ce que l’on veut être. On n’obtient rien sans l’effort de la volonté et la maîtrise des mauvaises émotions.

L’humour, je suis toujours pour. L’humour belge surtout !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe