McGurk McGurk 12 janvier 02:33

@Jean d’Hôtaux

Celles-ci sont expliquées dans mon second paragraphe que vous semblez avoir lu en diagonale^^

Passer au-dessus du parlement n’est pas du tout du processus de la démocratie, c’est en fait tout son contraire. Ces chambres ne sont pas là par hasard.

Un type manipulateur (cf. tous les populistes d’Europe dont ceux, par exemple, qui ont obtenu le « brexit » en vomissant n’importe quoi) sachant manier l’opinion a toute les chances de « shunter » d’un coup notre démocratie en faisant directement voter au peuple toutes les couleuvres qu’il voudra.

Sans parler des lobbies qui auront tout le pouvoir (financier, presse) pour nous influencer encore plus facilement et truquer directement la démocratie ce qui se passe aux USA entre autres.

Et comme je l’expliquais, avant d’employer des procédés aussi dangereux et extrêmes, il faut assainir un système qui pourrait très bien fonctionner. Le premier outil que je vois est de peser sur la représentativité càd l’essence même des problèmes actuels en terme politique de manière significative en pouvant faire pression sur les élus et, dans le pire des cas, les destituer.

Une menace permanente sur leur tête les ramènerait, je l’espère, dans la réalité et nous permettrait de les contrôler au-delà du vote en lui-même.

Or, que nous dit-on aujourd’hui ? C’est soit une voie extrême, soit l’autre tout aussi extrême...pourquoi ??

En fait, la vraie question est : « pourquoi n’y a-t-il pas des alternatives au lieu de s’enfermer dans les extrêmes  ? ».

Parce que, si vous remarquez bien, c’est soit la propagande habituelle soit « il faut faire le RIC ». Par contre, le reste, je ne l’ai jamais entendu...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe