Laconique Laconique 15 janvier 09:31

Vous semblez considérer la démocratie comme un absolu indépassable. La démocratie n’est que le reflet des désirs de la majorité. Les désirs de la majorité sont tout sauf libres, ils sont déterminés par la nature de la société, et ils peuvent être néfastes ou illusoires. Cette position (la démocratie comme absolu) est bien représentative du désarroi de notre époque, qui ne conçoit plus aucun principe objectif et intangible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe