jack mandon jack mandon 30 mars 2019 14:05

@Gollum

A propos de mon vécu graphologique

Oui, sauf que là il s’agit de monsieur et madame tout le monde qui, en effet, ne changent quasiment pas.

Indépendamment du linéaire temporel insipide, en graphologie, dans un souci d’élargissement expérimental, on se promène dans les siècles avec les personnages intemporels, au passé rutilant, artistes, chercheurs, scientifiques etc

Pour ces personnages d’exceptions, la vie continue à investir notre curiosité qui n’a de fin que dans nos propres limites vitales...comme pour l’astro.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe