révolQé révolQé 24 janvier 11:00

Les bisous n’ont malheureusement jamais rien rapportés au peuple face aux nantis et tenants du pouvoir.

2 mois à se faire canarder, tabasser, massacrer et on entend tjrs les mêmes discours de tendresse envers nos bourreaux.

Le jour où cela prendra une autre tournure,beaucoup verront que cela n’aura été qu’une perte de temps, mais bon du temps à priori on en a,on a même que ça...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe