Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2019 20:05

un des radis noirs semés en Octobre et qui ont « bien profité » des pluies de cet hiver. Avec mon petit fils Mathieu nous l’avons mangé

=====================================
@oncle archibald

Franchement, je crois bien qu’on ne peut rien pour vous : Errare humanum est, diabolicum perseverare ! Moi, je suis un type plutôt conciliant, mais si Delphine Batho lisait ça, je ne pense pas qu’elle vous ferait grâce. Les « pluies de cet hiver », comme vous dites, ne savez-vous donc pas qu’elles sont chargées de toute sorte de polluants : ions acides, oxydes de plomb, dérivés du benzène, traces de kérosène et de titane à cause des navions, nicotine et fullérènes, et j’en passe.

Delphine Batho, dans son dernier opus, oppose les Terriens et les Destructeurs. Vous êtes un destructeur, à n’en pas douter. Cyniquement, vous induisez votre innocent petit-fils à imiter votre corruption et vous osez vous en vanter ; c’est un comble !

Que vous avait-il fait, ce radis ? C’est sa couleur qui vous dérangeait ? Vous seriez raciste ? Pourquoi vous en prendre ainsi à la Nature, détruire des créatures qui ont autant que nous le droit d’exister, et nuire ainsi à la diversité biologique ? On s’étonnera après cela que des espèces disparaissent ! Au nom de l’écologie, je refuse ces sortes de comportements fascisants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe