armand tardella armand tardella 9 février 16:10

@JL
J’avoue ne pas connaître la notion de libre arbitre de l’église.

Je ne réagis que par rapport à l’expérience d’Alain Aspect (et autres du même type) qui montre que les inégalités de Bell sont violées. Dans cette expérience, l’expérimentateur doit choisir des angles de mesures pour accumuler les données.

S’il peut choisir librement (c’est à dire arbitrairement) ces angles, on dit qu’il a un libre arbitre. Si à l’inverse, les choix qu’il fait sont en fait déterminés par des conditions initiales, ou par tout ce qui l’entoure, son histoire, etc. alors je dis qu’il n’a pas de libre arbitre.

L’absence de libre arbitre est équivalent au déterminisme. Personnellement, je pense que nous sommes dans un monde totalement déterministe, et que tout ce que nous faisons est déterminé, même si nous n’avons pas de moyen pour le prédire.

Cependant, il est clair que les physiciens, pour démontrer le théorème de Bell, font une hypothèse implicite de libre arbitre (le physicien a le choix des angles ... et de tout le reste de sa vie). Ce qui fait que les conclusions du théorème sont biaisées car, ils oublient de tenir compte de cette hypothèse qu’ils n’ont pas formulée tellement elle est évidente pour eux.

Mon article argumente sur le fait que ce n’est pas si évident, et qu’il y a une méthode pour le démontrer ou le réfuter.

Par ailleurs, qu’est-ce qui est tautologique dans mon argument d’après vous ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe