armand tardella armand tardella 9 février 15:21

@troletbuse

Bonjour,

Oui, c’est exact. Mais cela n’implique pas que la réalité, en supposant qu’elle existe, soit non-locale.

Si vous envoyez deux toupies ayant le même axe et la même vitesse de rotation dans 2 directions opposées dans l’espace vide, ces deux toupies vont garder le même axe et la même vitesse de rotatioin pendant des milliards d’années. Si au bout d’un milliard d’année vous mesurez l’axe et la vitesse de rotations d’une des toupies, vous saurez exactement, à cet instant, la vitesse l’axe et la vitesse de rotation de l’autre toupie. Cela est vrai en mécanique classique.

Comme, je le dis dans l’article, l’expérience d’Alain Aspect montre que si la réalité existe indépendamment de l’observateur, elle est soit non-locale, soit l’expérimentateur n’a pas de libre arbitre. Tant qu’on a pas démontré que l’une ou l’autre des hypothèse est fausse on ne peut pas conclure.

C’est sur quoi j’argumente dans mon article.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe