ETTORE ETTORE 1er février 2019 19:19

La question de l’échange à été posée au 1er sinistre.....pas de réponse.

A force de collaborer avec les ricains, on apprendras comme eux à repartir de la guerre avec la queue entre les jambes.

Et surtout, contrairement à eux, sans aucun contrat à la clé !

Juste un job de recyclage de déchets ultimes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe