Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 février 03:21

@Fergus

A priori je suis d’accord avec vos deux points. Sauf qu’à la réflexion, le fait de demander l’avis du peuple avant d’intervenir militairement ici ou là éviterait bien des dégâts irréparables (pensons à l’Irak, la Lybie, la Syrie).

La seule réserve que j’admets c’est en cas d’agression caractérisée du territoire national ou déclaration de guerre faite par un « ennemi ». Bref, en cas de légitime défense, le président a les pleins pouvoirs, ça me paraît ok.

Mais avant ça, j’y insiste, l’obligation d’en passer par l’avis du peuple nous aurait évité bien des égarements catastrophiques.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe