François Vesin François Vesin 4 février 16:23

@alinea
« Le combat il faut le continuer dans le pays, aller jusqu’à bloquer l’économie
s’il le faut. Ce sera beaucoup plus efficace ! »

Ces européennes sont un piège et une diversion de Macron.
Vous avez absolument raison, le combat c’est ici et maintenant
et la grève générale c’est dès demain matin.
Vous l’avez très justement dit dans une autre de vos interventions :
«  Que notre prise de conscience soit massive,
notre courage encouragé par le leur,
notre détermination contaminante... »
A nous de prendre notre part,
Que chacun fasse du mieux qu’il peut, en conscience
sans autre prétention que d’être cette goutte d’eau qui,
le moment venu  demain aidera à faire déborder le vase !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe