Sophie Sophie 8 février 21:35

@Marc Filterman

Politique et violence selon Hannah Arendt. Extrait :

"La violence a quelque chose d’intrinsèquement illégitime, puisque son utilisation est le signe d’une insuffisance du pouvoir. Au contraire, tout pouvoir est par définition légitime, lorsqu’il n’est que dans l’action commune non contrainte. La question de sa légitimité ne se pose pas en fait, elle est alors manifeste."

En effet, ces violences policières seront associées au quinquennat de Macron par les futurs historiens.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe