François Pignon François Pignon 9 février 14:26

@Jean Marie

si la solidarité était déjà parvenue à s’imposer dans le cadre national, ça serait bien.
je sais ce que tout le monde doit à Ambroise Croizat, mais :

 il n’aurait jamais pu imposer les qq lois sociales de 1945 si les résistants n’avaient pas eu leurs armes et étaient prêts à s’en servir
 la réalité s’est traduite par un contrat tacite de paix sociale négociée qui refusait de prendre en compte ce sur quoi s’appuyait l’essor économique : un empire colonial, réservoir de richesses et d’énergies humaines sous-évaluées
 tant que l’URSS a existé, le patronat a fait profil bas, mais il a senti ses ailes lui repousser après 1991
 l’état-providence que vous appelez « solidarité » se délite et se délitera tant que la contestation en restera à des revendications catégorielles et des cahiers de doléances datant de l’ancien régime. ce n’est pas la justice fiscale qui crée la « solidarité », mais la nature des rapports de production


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe