Spartacus Spartacus 9 février 14:52

Ces gauchistes qui se pincent le nez devant le résultat de leur idéologie est pathétique.


Maduro et Chavez ont eux fait un vrai coup d’état ayant entraîné 150 morts d’un gouvernement démocratique. 

Il faut la liste des victimes, des veuves, orphelins pour revenir à la réalité d’appeler un enculé un enculé ?


L’Assemblée nationale vénézuélienne élue démocratiquement a approuvé la procédure d’inéligibilité contre Nicolás Maduro le 16 avril 2018 par 105 voix pour (2 contre), au titre de suffisamment d’éléments de preuve le liant à des actes de corruption liés au scandale d’Odebrecht.

(crimes de corruption et blanchiment d’argent)

Maduro est illégitime. POINT.



Le scrutin qui a élu Maduro était une farce.

Elections précipitées pour empêcher l’opposition de faire campagne.

Emprisonnement des opposants.

13000 tentes rouges déployées devant les bureaux de vote pour offrir des bons alimentaires d’état par les partisans de Maduro.

Contrôle par des partis loyalistes communistes de la planète (vaste blague)

Refus de mettre l’encre sur les doigts comme aux autres élections.

Annonce officielle a Reuters de 3.1 millions de votants (ce qui correspondait au réalités sur le terrain) a 17h30 et le lendemain annonce de 8 millons de votant ce qui est une vraie escroquerie.

Score ubuesque quand on connait le contexte.


La question surtout, c’est comment chasser un dictateur communiste si ce n’est par la force extérieure ?

La prison attend Maduro.

Odebreicht,

Cartel del sol,

Colectivos, milice de tueurs a Moto

Nomenklatura sur le monopole des changes et devises,

Nomenklatura sur les importateurs alimentaires,

Spoliations, arbitraire.

Blanchiment des dollars Iraniens 

Financement des FARC

Financement du Hezbollah Libanais


Triste déni de réalité



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe