Olivier 10 février 14:47

Freluquet Ier refait ce qui lui a si bien réussi en mai 2017 : enfumage, coups médiatiques (genre « le grand débat »), effets d’estrade, bulles de savons, promesses en veux-tu-en-voilà, etc. L’artiste a du talent, et de toute façon il ne sait pas faire autre chose !

Maintenant c’est aux français à s’en prendre à eux-mêmes. On vote pour n’importe qui depuis 40 ans, alors on se retrouve avec n’importe quoi au final  : pays ruiné, envahi par la lie de l’Afrique, colonie de l’UE et aux ordres aboyés de Washington.

Vous n’avez eu le courage (j’allais employer une autre expression) de voter pour les le Pen, alors tant pis pour vous...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe